Trésors typographiques 1900-1930,

DÉBERNY & PEIGNOT

L’histoire et l’épopée de l’entreprise familiale Deberny
& Peignot (issue de la fusion de deux entreprises au passé déjà ancien et riche) ont marqué l’évolution de l’imprimerie et de la typographie en donnant naissance aux caractères typographiques parmi les plus célèbres de la fin du xixes. au milieu du xxes.
Les plus grands noms de la typographie lui sont associés, Eugène Grasset , Maximilien Vox, Georges Auriol, A.M.
Cassandre, Adrien Frutiger et bien d’autres. Leurs créations ont notamment illustré le style Art Déco.
Les origines de la Fonderie Deberny remontent au début
du xixes. avec l’imprimerie d’Honoré de Balzac qui fut sauvée de la disparition par Laure de Berny, sa première maîtresse. Alexandre Deberny (1808-1881), son fils en fit une entreprise prospère qui fut dirigée ensuite par son propre fils, Charles Tuleu jusqu’en 1921.
Gustave Peignot (1839-1899) racheta vers 1870 une première  fonderie puis plusieurs autres et forma avec ses cinq fils
en 1899 la fonderie G. Peignot & Fils.  Georges Peignot (1872-1915) fit prospérer la maison pendant cette époque de l’Art Nouveau (avec plusieurs créations célèbres dont le Grasset, le Robur, et le Cochin).  Quatre des frères périrent au front pendant la Première Guerre Mondiale.
C’est en 1923 que les deux maisons fusionnent pour former
Deberny & Peignot que Charles Peignot (1897-1983), artiste
et entrepreneur,  dirige jusque dans les années 1960 où
l’entreprise familiale est rachetée.
Cette longue et riche période a vu la création de la fameuse revue Arts et Métiers Graphiques (parue de 1927 à 1940) dont l’impact fut mondial et de la série Les divertissements typographiques.

25 euros

En librairie le 29 May 2019